Temps de lecture : 2 minutes

Marie-Claude VARAILLAS

Marie Claude VARAILLAS est une femme politique française, née le 18 décembre 1950 à BASSILLAC en Dordogne d’un père cheminot et d’une mère au foyer, issue d’une famille d’agriculteurs.

Conseillère municipale dans la commune de BASSILLAC de 2008 à 2020 et en charge de la culture de 2008 à 2014. Elle devient conseillère départementale de la Dordogne (Canton Isle Manoire) en 2015 et vice- présidente en charge du logement jusqu’au 27 Septembre 2020, date de son élection au Sénat. Elle siège dans le groupe Communiste Républicain Citoyen et Ecologiste (CRCE).

Parcours professionnel

Diplômée de l’Ecole Nationale d’Administration municipale, elle entre dans la fonction publique territoriale dès l’âge de 20 ans à la Mairie d’ORLY dans le Val de Marne où elle accèdera au poste de cadre et assumera la direction des services médico-sociaux de la ville.

Après 13 années d’une activité professionnelle très enrichissante à ORLY, elle revient en Dordogne pour suivre son époux, muté aux ateliers SNCF de Périgueux.

Elle arrive à la mairie de ST LEON SUR L’ISLE en 1983 où elle restera jusqu’en 1990 avant de prendre le poste de Directrice Générale des Services de la Mairie de BOULAZAC au côté de son Maire Jacques AUZOU, aujourd’hui Président de la Communauté d’Agglomération de Périgueux. Elle y restera 20 années avant de prendre sa retraite en décembre 2010.

Passionnée par son métier et par les finances locales elle assumera pendant presque 15 ans, la formation du personnel administratif territorial en matière de gestion financière et d’élaboration des budgets auprès du Centre National de la Fonction Publique Territoriale.

Délégations sénatoriales

  • Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

Durant notre campagne électorale, je me suis engagée à porter haut et fort la voix de nos territoires ruraux, s’agissant notamment de la situation de nos services publics, de notre agriculture et de son devenir, de notre transport ferroviaire, de l’école et du problème récurrent lié à la désertification médicale.

C’est la raison pour laquelle je suis vice-présidente de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable dont le champ de compétences recouvre principalement l’aménagement et le développement du territoire, la transition écologique, le changement climatique, les questions d’environnement et de prévention des risques, la mobilité, les infrastructures et les transports.

Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes :

  • Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes

Cette délégation est chargée de veiller à la politique menée par le gouvernement au regard de ses conséquences sur les droits des femmes et sur l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, et assure, en ce domaine, le suivi de l’application des lois. Elle peut également être saisie sur un projet ou une proposition de loi.

L’égalité professionnelle, la lutte contre les stéréotypes sexistes, la répartition des rôles sociaux et des violences faites aux femmes sont autant de thématiques dont la délégation s’empare pour faire progresser les droits des femmes et l’égalité des chances.