Étudiants : les laissés-pour-compte du monde de demain ?

Alors que nos jeunes comptent parmi les victimes colatérales de cette crise sanitaire, le gouvernement ne répond pas à l’urgence du moment pour les étudiants: préserver leur avenir et leur permettre de poursuivre leurs études. 2 repas pour 1€ dans un Restaurant Universitaire et l’ouverture d’un droit à un « chèque psy » (3 consultations gratuites) ne suffiront…