L’ouverture de formations vétérinaires privées n’est pas la solution à la désertification vétérinaire en milieu rural

Interpellée par le collectif “Vétérinaires en colère” sur l’ouverture de la formation vétérinaire aux écoles privées, suite à la promulgation de la loi de programmation de la recherche pour les années 2021 à 2030, j’attire l’attention du Ministre de l’Agriculture sur les conséquences néfastes de cette privatisation :